Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Ven 8 Mar 2013 - 20:41

Ludmilla Roxanne Marcòri
❝ feat Saoirse Ronan ❞

#SUBJECT IDENTITY
TRAVELLER
Fugitive dans la peau d'une vagabonde

NOM : Marcòri
Prénom(s) : Roxanne, Ludmilla
Né le : 10 avril 1990
Sexe : Féminin
Taille : 1 mètre 60
Cheveux : Blonds
Yeux : Bleus

Originaire de Florence, ville et capitale de la Toscane en Italie Elle était passionnée d'archéologie, à ses nombreuses heures perdues, dans la petite bibliothèque où elle était libraire avant le grand désastre Actuellement en vadrouille, en tant que travellers,, elle tient le rôle de fugitive, déguisée en vagabonde Assez débrouillarde, elle s'en sort plutôt bien et mal, à la fois, dans ce chaos complet Elle peut s'estimer heureuse d'être douée pour faire taire ses sentiments et de jouer la carte de la fille sauvage à l'instinct primitif. Cela dit, elle est dotée d'une certaine innocence faciale qui lui permet de tromper l'ennemi en jouant la naïveté alors que dans ce corps de demoiselle en détresse brûle celui d'une battante. Elle sait également garder son self-control, quelle que soit la situation Malheureusement elle est également une gamine amnésique qui a découvert l'enfer avant de goûter un semblant du paradis. Privé de tout ses rêves, elle est au début d'une démence rejetée par son passé et même si cela n'est pas psychologiquement grave, cela représente tout de même un danger pour sa douce humanité. Et elle ne parvient plus à différencier le vrai du faux, ce qui n'est pas toujours simple à vivre au quotidien Pour finir, elle est plutôt courageuse, intelligente, discrète et attachante de nature mais aussi craintive, secrète, imprudente, têtue et caractérielle, personne n'est parfait que voulez-vous !


BEHIND THE CHARACTER
the real "me"
Hello (: ! Je suis une petit Cookie qui s'est égaré par hasard sur votre forum et qui ne regrette pas d'avoir louché sur les partenariat pour le trouver. Je suis une demoiselle qui a déjà 20 printemps et toutes mes dents ! Concernant le RP, ça doit faire un peu plus de trois ans que je m'y amuse. J'ai tendance à écrire des pavés inutiles, ne m'en voulez pas :a:


Dernière édition par Ludmilla R. Marcòri le Dim 10 Mar 2013 - 20:23, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Ven 8 Mar 2013 - 20:42

MY STORY
all the things that make me who i am
Elle est née en avril, en 1990, à Florence. L'Italie, berceau de son existence. C'était une gamine resplendissante, pleine de vie. Benjamine de la maison, dès son plus jeune âge elle a démontré sa gourmandise sur le savoir. Elle aimait faire ses devoirs et feuilleter les livres de cours supérieurs plutôt que de jouer avec les enfants de son âge. Elle préférait passer ses journées dans la bibliothèque, s'intéresser à des entités perdues et rêver à des aventures dans le fond de la jungle, plutôt que parler chiffon. Présenter ainsi, son enfance paraît fade pour une fillette qui aurait plutôt dû jouer à la poupée au lieu d'idolâtrer la reine Cléopâtre à ses dix ans passés. Il n'en est rien ! Elle n'a jamais manqué de rien. Sa famille lui a apporté l'amour nécessaire et ses grands frères étaient toujours derrière elle pour la soutenir. Elle avait son lot d'amis à compter sur les doigts d'une main, et ses ennemis, avec qui elle a passé de bons moments ou encore des instants désagréables selon le groupe d'individus. Le temps a passé et la gamine a continué de grandir, comme le veut le cycle de la vie. Elle a terminé ses études sans grand diplôme malgré ses compétences et a fini libraire, dans la bibliothèque qui était devenu sa seconde maison. Elle aurait pu devenir archéologue, tel que l'a toujours imaginé ses parents et tout ses proches. Mais les aventures de la gamine se limitaient à des livres. Elle aimait sa vie. Elle n'en demandait pas plus, ou de connaître peut-être un jour l'amour et fonder à son tour sa propre famille. Mais à 21 ans, elle se croyait trop jeune pour parler d'avenir stable. Avant d'envisager la routine, elle rêvait surprise au jour le jour. Malheureusement, à ce même âge, un bête chute survient. La mort la frôla et par miracle, elle en réchappa. Celui lui laissa uniquement une balafre sur le crâne, descendant sur la nuque. La gamine pensait alors à une deuxième chance. Comme elle s'était trompée.
Qui aurait pu imaginer qu'une invasion, quelques mois plus tard, donnerait toute la signification à cette « bête chute » ?

SEPTEMBRE 2012

Dans la clarté de ses yeux, couleur grisaille d'un nuage annonçant la tempête, scintille l'amertume de quelques larmes. Du sang et de la boue se mêlent ensembles et craquèlent sur sa peau blanche. De nombreuses plaies salissent la texture de son épiderme d'antan si lisse. Son visage autrefois si serein et joyeux vomit aujourd'hui l'angoisse et la haine. Oui, la gamine tremble de peur sur sa chaise en bois mal taillée. Des échardes lui esquintent les mains et la corde trop serrée brûle ses poignets. Elle s'est acharnée, malgré la douleur, pour défaire les liens, mais rien n'y fait. Elle reste prisonnière dans sa crasse puant le malheur. Combien de jours déjà ? Même concentré, elle ne parvient pas à se souvenir. Sa mémoire s'est retirée dans un gouffre profond, un lieu insaisissable. Chaque journée se ressemble, plus rien n'a d'importance. Au début, elle se donnait la peine de différencier le jour de la nuit pour garder un repère sur la date. Maintenant, elle n'a que faire que le soleil expose en plein ciel sa luminosité ou que la lune pointe le bout de son nez quand les premières étoiles apparaissent. Sa belle Florence n'est plus présente. Sa petite maison briquée a disparu de sa routine actuelle. La gamine a oublié les odeurs et les couleurs de sa province, détails de son enfance. Ici, il n'y a que de la verdure en abondance. De la toile de tente, ou l'espèce de bâche qui dégage une odeur de renfermée, jusqu'aux arbres qu'elle peut brièvement apercevoir quand quelqu'un se glisse à l'intérieur de sa cellule. La gamine ne sait pas où elle se trouve et a perdu tout espoir qu'on la retrouve. Personne ne viendra la chercher. La survie n'a plus d'intérêt et pourtant, elle s'accroche à son dernier souffle de vie pour les disparus. Ceux qu'elle a perdu. Ce qu'il y a de plus précieux dans toute une vie : sa famille dont elle a tout oublié, du simple prénom des membres qui la constituait jusqu'à l'amour qu'elle lui portait.
Et ce capharnaüm qui a achevé le moindre de ses rêves, le plus infime de ses désirs, porte un nom qui en amuse certains ou en terrorise d'autres : Bienvenue en enfer mademoiselle Marcòri.

La gamine est devenue, en terme médical, amnésique. Le choc psychologique a été trop brutal, trop soudain, pour l'encaisser convenablement et en gérer tout l'étendu. Si elle devait mettre sur papier son autobiographie, elle serait incapable de définir la chronologie de son existence. Sa mémoire est un monde de décombres, habité par les carcasses de ses souvenirs. Réminiscence déchue. Famille, voisin, ami ou ennemi ont cessé d'avoir une signification. Son travail de petite libraire modeste, toujours sympathique, jamais trop stricte, s'est égaré entre les pages de son présent. Et son futur n'a que peu d'intérêt, il n'est qu'un mot synonyme d'avenir, tout deux à rayer de son langage, alors qu'elle a rêvé d'aventure, elle, l'apprentie archéologue. Et tout ça pour quoi ? Rien. Exactement ce qu'elle est présentement ! Elle est un objet à torturer. Une poupée que les sales gosses déshabillent et détruisent. Pour s'amuser ou pour dénicher la vérité, la douleur a toujours le même effet : un cœur qui bat et qui répand ce venin. Et il la brûle. Il la démange. Elle voudrait se frotter la peau jusqu'au sang pour s'en débarrasser. Oui, cette gamine veut que ça s'arrête. Elle le crie à ces hommes qui lui font du mal. Au début, elle pensait qu'il ne la comprenait pas. En fait, ils ne veulent pas l'entendre. Ils disent qu'elle est l'une des leur. Elle hurle le contraire. Non, elle n'est pas un envahisseur. Ni martienne, ni alien, ni extra-terrestre.

Mais quelle importance ? À coup sûr, ils la crèveront quand l'ennui les prendra.
C'est ce qu'elle dit... C'est ce qu'elle pense.

FIN DECEMBRE 2012

Quand la chance apparaît, il faut la saisir. La laisser filer relève de la stupidité, d'un manquement de logique. Elle l'a vu venir et l'a fermement agrippé : pour ces gens qu'elle a oublié et qui ont été massacré les uns après les autres sous son regard de fillette sainte et pure.

Cette chance a brillé sous la flamme, afin de chauffer la lame. Cette ambiance macabre, luisant chaque soir après le crépuscule, avait depuis longtemps étranglé le moindre espoir de la gamine. Elle a vu cette chance lui infliger une nouvelle marque sur son épiderme. Elle a tant maudit ce couteau et ce feu ! L'un pour la faire supplier, l'autre pour lui donner le supplice du lendemain. Les cicatrices n'ont jamais suinté. Ces hommes savaient y faire à la méthode chirurgicale, version film d'horreur.
Sauf que cette fois-ci, cette chance s'est reposée, de son expérience traumatisante, un instant. Elle s'est faite prendre en flagrant délit par celle qu'elle a torturé. Et la gamine s'est libérée de ses cordes, non sans omettre de se trancher la peau des mains de par son incompétence. Mais du sang en plus ou en moins, quel est ce détail inutile ?

Mais cette « puttana », pour reprendre le terme qui lui a été craché dessus au moment où son bourreau est revenu vers elle, s'est faite prendre. Après tout, il n'est pas question d'un film où le héros l'emporte sur les méchants. La réalité s'impose. Alors, elle puise dans une dernière ressource de sa force et saisit la lame, sans une once d'hésitation. Hésiter c'est tourner le dos au traitre et ne pas voir venir d'en face la fin. Le type ricane et se jette volontairement sur son opposante. Il esquive et gifle. La gamine est renversée sur le sol. Le coup est trop violent et n'aurait pas eu besoin de l'être à ce point pour la dominer. Mais la rage est présente. C'est ce qui lui permet de ne pas abandonner. Ça ou alors elle a compris qu'elle serait morte si elle lâchait prise. Alors, elle ne lâche pas. Elle ne lâche pas sa chance et la pointe s'enfonce dans la cheville de celui qui lui écrase la poitrine. Plusieurs fois. Violemment sans en avoir conscience. Il s'écarte de la fillette en titubant. Elle se relève avec bien de la peine -plus encore pour tenir debout- et avant qu'un hurlement n'avertisse la garde, le couteau traverse comme du beurre la chair du cou de sa victime.
La gamine tremble. Son myocarde va exploser dans sa poitrine. Elle veut déglutir son dégoût, le sien et le leur. Celui du monde entier. Mais le cerveau n'a pas encore compris ce qu'il se passe. Le corps s'écroule à ses pieds et d'abjectes bruits d'agonies prennent en pitié la gamine. Dans un premier temps, elle ne réagit pas. Elle est tétanisée et terrorisée. Peu lui importe le temps qui s'écoule. Ce lapsus empoisonne son esprit. Ces maigres minutes l'éloignent de la raison. Elle cligne des yeux et tend l'oreille au bruit d'une branche cédant sous un pas lourd. Finalement, sa résolution s'évapore. Elle vient de comprendre. Elle s'écroule subitement à genoux, le visage baigné de larmes, et pleure comme le ferait un gosse qui vient de perdre son jouet fétiche. Évidement, elle n'a pas tué par obligation, mais par choix. La vie lui a imposé la seule règle : Toi ou lui ! Elle s'est montrée cruellement égoïste et désormais, elle traine dans le sang de son bourreau. Le responsable. De cette hémoglobine, elle s'en fout sur les tissus qu'elle porte, jadis qui ressemblaient à de beaux vêtements, sur les mains et le visage, par-dessus son propre sang desséché. Les rôles se sont inversés. Elle est devenue lui.
Et elle a déguerpit. Elle s'est envolée dans l'obscurité, comme un oiseau qui bat des ailes pour aller là où personne ne pourra jamais lui arracher les ailes.

LA VIE N'EST QU'UN LONG RÊVE DONT LA MORT NOUS RÉVEILLE.

Ludmilla R. Marcòri, 22 ans, ancienne libraire, a été torturée de septembre 2012 à fin décembre 2012; pour une cicatrice mal placée; par des hommes transpirant la peur devant l'invasion. Ils ont vu en elle un danger et sa famille, composé de son père, sa mère et ses deux frère, en a payé le prix : Elle a été supprimée. Aujourd'hui « amnésique », la demoiselle est une vagabonde cheminant dans un labyrinthe sans fin, prête à tout pour survivre.


Dernière édition par Ludmilla R. Marcòri le Dim 10 Mar 2013 - 20:19, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

" STAFF "
maître du jeu

avatar : nikolaj coster-waldau
messages : 727
date d'inscription : 18/12/2012

points rp : 35
localisation : ex-USA
rôle/occupation : soldat
humeur : hm


WHO I AM ?
▲ statut : veuf
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Ven 8 Mar 2013 - 20:53

Bienvenue sur Invaders Ludmilla ! :bro: :heart: merci de t'être inscrite !

Si tu as la moindre question je suis à ta disposition pour y répondre :gni: n'hésite pas !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

" TRAVELLERS "
without any attachment

avatar : hyomin
messages : 973
date d'inscription : 20/12/2012

points rp : 27
localisation : à la cohorte
rôle/occupation : infirmière
humeur : massacrante, as always


WHO I AM ?
▲ statut : divorcée
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Ven 8 Mar 2013 - 21:26

WELCOME HERE :love2:
Saoirse :bave: fighting pour la suite de ta fiche *o* :wouhou:

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


and despite everything i'm still human but i think i'm dying here.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

" TRAVELLERS "
without any attachment

avatar : Dakota Fanning
messages : 1053
date d'inscription : 28/12/2012

points rp : 237
localisation : Michigan
rôle/occupation : Vagabonde
humeur : à gnugnut des Simeon


WHO I AM ?
▲ statut : célibataire
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Ven 8 Mar 2013 - 21:46

Le vava de fou :wouhou:
Bienvenue à toi et bonne chance pour ta fiche ! :love2:

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

G u n s h o t
And the shot goes through my head and back - Gun shot, I can't take it back - Gun shot, I'll never get you back   Lykke Li

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Ven 8 Mar 2013 - 23:10

bienvenue :heart:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Sam 9 Mar 2013 - 0:28

Bienvenue sur le forum :D
Revenir en haut Aller en bas

" SOLDIERS "
guardians of the crowd

avatar : James Franco
messages : 470
date d'inscription : 21/12/2012

points rp : 26
rôle/occupation : Soldat- éclaireur
humeur : Désastreuse


WHO I AM ?
▲ statut : veuf
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Sam 9 Mar 2013 - 11:40

Bienvenue! :pervers:

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

I'm trying to hope
with nothing to hold
When I close my eyes I see you, again and again... please Leave me alone! I want to lived a new live without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Sam 9 Mar 2013 - 15:11

Bienvenue :brille: Saoirse est un excellent choix! :huhu:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Sam 9 Mar 2013 - 17:30

Ma que bella ! :D Bienvenue par ici damoiselle !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Dim 10 Mar 2013 - 20:28

Merci beaucoup pour ce bel accueil :heart: ! Ça donne envie d'enfiler les pantoufles et de s'installer confortablement sur votre forum ** ! J'espère que ma fiche plaira et qu'elle aura de la cohérence avec le contexte (j'ai réussi à terminer mon historie plus vite que prévu, si c'est pas un miracle pour une mamie comme moi). Si quelque chose ne va pas ou que ça fait trop "tiré par les cheveux", je me chargerai de changer les détails. Donc j'ai plus qu'à patienter !

:love2:
Revenir en haut Aller en bas

" HOSTS "
invaders must die

avatar : david lyons
messages : 676
date d'inscription : 23/01/2013

points rp : 106
localisation : michigan
rôle/occupation : milicien traqueur
humeur : chaotique


WHO I AM ?
▲ statut : célibataire
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Dim 10 Mar 2013 - 23:13

Mince j'avais pas vu que tu avais terminé ! :dead:
Je te lis dès la première heure demain ! :bro: :heart:

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


don't you know i'm a villain?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

" HOSTS "
invaders must die

avatar : david lyons
messages : 676
date d'inscription : 23/01/2013

points rp : 106
localisation : michigan
rôle/occupation : milicien traqueur
humeur : chaotique


WHO I AM ?
▲ statut : célibataire
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Lun 11 Mar 2013 - 9:12

J'ai lu ta fiche ! j'adore... :huhu:

Par contre j'ai une question : si j'ai bien compris elle est en Italie ? à partir de quand s'est-elle retrouvée aux USA ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


don't you know i'm a villain?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

" HOSTS "
invaders must die

avatar : India Eisley
messages : 282
date d'inscription : 21/12/2012

points rp : 3
localisation : Un peu partout.
rôle/occupation : Ex-Bassiste.


WHO I AM ?
▲ statut : Célibataire
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Lun 11 Mar 2013 - 17:37

Oups ! Bienvenue Miss, j'adore l'image de ta présentation ♥️

On se ressemblerait presque :DD (Et qui dit se ressemblent, dit s'assemblent donc dit lien :huhu: )

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Lun 11 Mar 2013 - 18:57

Merci Colbate ** ! Pas de problème pour un lien, je suis ouverte à toute sorte d'idée !

Wade : Déjà, merci (: ! Je suis rassurée que la fiche soit acceptable (la fille très pessimiste). Et ensuite... C'est vrai que je n'ai pas précisé ce détail. Effectivement, elle est originaire d'Italie. Elle peut rejoindre les États-Unis d'Amérique par la suite, j'ai juste oublié de le dire -et surtout comment elle y parvient-. Je peux apporter les modifications ou laisser ce mystère peser Ö Ce qui pourrait faire des liens amusants par la suite. Bref, je vous laisse le soin de me dire ce que je dois faire :heart:
Revenir en haut Aller en bas

" HOSTS "
invaders must die

avatar : david lyons
messages : 676
date d'inscription : 23/01/2013

points rp : 106
localisation : michigan
rôle/occupation : milicien traqueur
humeur : chaotique


WHO I AM ?
▲ statut : célibataire
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Lun 11 Mar 2013 - 19:26

Nan nan ça me dérange pas, tant qu'elle a fait le trajet avant l'attaque alien moi ça me va ! :bro: c'était juste pour pas que ça te bloque plus tard.

Je te VALIDE !! :heart:

TU ES VALIDÉ(E)
Félicitation et bienvenue sur Invaders !
Maintenant que ta fiche a été validée, le staff va se charger de te donner ta couleur et ton rang. Ton avatar sera recensé dans les plus bref délais. A présent tu peux t'occuper de ta fiche de liens ici et de ton almanach des rp ici. Pour toute question le staff est à ta disposition par mp ou sur la box si l'un de nous est connecté.

On te souhaite un bon amusement sur le forum ! À très bientôt ! ♥️

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


don't you know i'm a villain?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

" STAFF "
maître du jeu

avatar : Jessica Chastain
messages : 593
date d'inscription : 18/12/2012

points rp : 73
localisation : Ohio
rôle/occupation : Médecin et soldat
humeur : Fatiguée


WHO I AM ?
▲ statut : Célibataire
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   Mar 12 Mar 2013 - 18:33

Ton avatar :bave: BIENVENUUUUUE :brille: je suis à la bourre, je sais :ga:

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...
» Après tout, c'est juste un café.
» Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? // Philippe de Lorraine
» Après tout, j'ai dit que je ne vous lâcherai pas. (Je poste ça en attendant de faire mourrir Er 'tan en RP)
» (15/09 - 17h36) On passe nos nuits ensemble après tout (feat. Karisma)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Invaders :: Hors jeux have fun here :: Archives :: Anciennes fiches & scénarios :: Archives fiches-
NAVIGATION
MÉTÉO
-9°C
FÉVRIER 2014
PUB
TOP