Gabriel& & Lacey - Boredom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

" CIVILIANS "
people of the crowd

avatar : Joseph Gordon-Levitt
messages : 24
date d'inscription : 11/04/2014

points rp : 65
rôle/occupation : Médecin
humeur : Blasée


WHO I AM ?
▲ statut : célibataire
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Gabriel& & Lacey - Boredom   Jeu 22 Mai 2014 - 19:18



I'm bored but you're here.


Je m’ennuie ferme… Mais genre vraiment ! Comment dire c’est une journée comme les autres , enfin… Je suis un peu dans le nouveau campement de la cohorte après l’invasion de la Terre par des méchants petits aliens mais voilà. On finit par s’y habituer, comme à toute chose et on retrouve un semblant de train-train quotidien. Bref ! C’est une journée plutôt morne, l’air semble stagner, gluant… Je devrais sûrement être heureux d’être en vie et m’en contenter, parler de ce monde magnifique que je peux encore contempler et admirer les petits miracles de la vie comme le fait que je puisse encore souffrir quand je me suis tapé le pied dans la table ce matin mais à quoi bon… Les hommes ont toujours besoin de plus et ça ne sert à rien de le cacher parce que tout le monde le sait très bien.
Bon allez tais-toi Gabriel ! Il ne faut pas être aussi négatif franchement, ensuite tu vas être de mauvaise humeur. Ça ne serait pas bon pour ton image si des filles t’entendaient penser comme ça, on dirait un vieux cynique. Pathétique !

« Eh oh ! »

Je me retourne d’un coup sec, fixant le mec qui vient de m’interpeller. C’est un des malades couchés dans un des nombreux lits de fortunes alignés contre le mur.

« Je pourrais avoir de l’eau s’il vous plaît ? »

Ca voix est sèche, cassé par toutes les horreurs qu’il a dû voir. Comme nous tous d’ailleurs… Je souris doucement et pars lui chercher ce que qu’il demande en lâchant un petit « Bien sûr ! » en prime. Serviable, poli et adorable ! C’est moi ça ! On ne laisse rien paraître Gabriel, on met son petit masque pour se cacher tranquillement. La vérité c’est juste que t’es un putain de froussard. Un gentleman rongé par une peur qui date de bien avant le commencement de cette chute qu’a commencé le monde. La peur des autres.
La porte s’ouvre d’un  coup, en grand, rompant ainsi le doux silence dans lequel était plongée la pièce. Une fille brune entre alors. Je crois que je l’ai déjà vu, ça doit être la fille contre laquelle râlent tous mes collègues. Celle qui s’incruste partout alors qu’elle n’est ni médecin, ni infirmière ni rien… Je braque sur elle un regard de glace et avec un grand sourire adorable lui sort :

« Tu pourrais faire encore plus de bruit, non ? »

Je tends son verre au malade toujours en fixant cette petite idiote –pour être gentil hein- en me disant qu’elle va bien me faire chier. Eh merde ! J’aurais préféré continué à m’ennuyer  finalement …

codage par Jyne sur apple-spring

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


❝We can be heroes!

BY TCHI ON APPEL SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

" CIVILIANS "
people of the crowd

avatar : Phoebe Tonkin
messages : 206
date d'inscription : 19/10/2013

points rp : 83
localisation : Cohorte
rôle/occupation : Emmerdeuse
humeur : F***


WHO I AM ?
▲ statut : célibataire
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Gabriel& & Lacey - Boredom   Ven 23 Mai 2014 - 22:19



I'm sweet as chili and chocolate


Une journée à la cohorte était pour Lacey une journée de plus à errer de tentes en tentes dans l’espoir de trouver une occupation. Son occupation principale étant de tourmenter le maximum de personnes en 24 heures. Difficile quand tout le monde se cache de vous comme de Katrina. S’en devenait presque d’un ennui mortel. La vérité c’est qu’elle ne supportait pas d’être ici comme du vulgaire bétail. Les soldats partaient en missions pour la protection de la cohorte ; Les médecins avaient la responsabilité des blessés ; Les cuisiniers tentaient de transformer la terre et la végétation en gastronomie cinq étoiles ; et beaucoup d’autres étaient là à attendre. Or il était hors de question d’attendre sagement de se faire bouffer. Lacey n’avait ni l’étoffe d’un soldat, ni celle d’un médecin et encore moins d’une cuisinière. Néanmoins elle avait du répondant et de l’audace. Elle parcourait la cohorte du matin au soir, fouinant et remettant à sa place les membres de celle-ci telle une dictatrice. De cette façon elle se tenait au courant de ce qui se passait tout en gardant l’impression d’être utile à cette fourmilière.

« Alors Cendrillon on fait la lessive ? » Elle se pencha au-dessus de la tête blonde accroupie devant son sceau d’eau. La jeune femme leva les yeux vers elle d’un air agacé. « Tu ferais mieux de nous aider au lieu de nous regarder. » Lacey se redressa pour la dominer de toute sa taille. « Je n’ai jamais eu la vocation de faire tremper les vêtements sales des autres dans l’eau. » Elle marqua une pause avant de continuer. « Je laisse faire les professionnels. On dirait que tu as fait ça toute ta vie. » Au moins cette dernière réplique avait presque l’air d’un compliment même si dans le contexte elle en perdait tout le charme. Quoi qu’il en soit il y avait mieux à faire que de rester dehors alors qu’il y faisait -10°. Arpentant les tentes Daisy se décida à aller voir Fantine. Cela faisait quelques jours qu’elle n’était pas allé la voire. A croire qu’elle préférait la compagnie de ses ennemis à celle de ses amis. Aussi étrange que cela puisse être Fantine était son amie. Sans doute parce qu’elle savait la supporter et voir au-delà de ses manient de fille à papa. Grâce à elle Lacey avait appris les gestes de premiers secours ainsi que quelques manipulations médicales qui faisaient qu’elle se prenait désormais comme un membre à part entière du corps des médecins. Le seul hic était qu’elle avait du mal avec les malades d’une manière générale. Comme eux avaient du mal avec elle. De ce fait l’infirmerie échappait à ses visites quotidiennes et beaucoup avaient quelques jours de répits avant de voir débarquer à nouveau l’ouragan.

La porte s’ouvrit dans un fracas. Lacey eu presque l’impression d’interrompre une cérémonie tellement la salle était silencieuse et… vide de toute distraction. Aucune trace de Fantine mais pour compenser son absence les médecins et patients de la salle étaient tous impatients de profiter de sa compagnie. Elle n’eut pas besoin de réfléchir sur qui elle jetterai son dévolue. Le médecin un peu plus loin se porta volontaire avec une seule petite réflexion à laquelle elle sourit innocemment. Elle s’approcha alors vers lui tout en gardant ce rictus de plaisir mais ne lui accorda pas tout de suite son attention. « Alors elle est bonne cette eau ? » ‘’Elle tapota’’ sur la jambe du patient qui tressaillis et manqua de s’étouffer avec son eau. « Je me suis blessé à la jambe espèce de petite conne ! Dégagez la moi d’ici ! » Lacey roula des yeux. « C’est bon je m’excuse. » Elle se tourna alors vers le médecin à ses côtés comme si elle prenait conscience de sa présence. « Qu’est-ce que vous en pensez Docteur ? Une amputation de la jambe s’impose non ? » Elle adopta un air sérieux sans le quitter du regard. « Eloignez-la de moi ! »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Dernière édition par D. Lacey Holloway le Jeu 29 Mai 2014 - 18:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

" CIVILIANS "
people of the crowd

avatar : Joseph Gordon-Levitt
messages : 24
date d'inscription : 11/04/2014

points rp : 65
rôle/occupation : Médecin
humeur : Blasée


WHO I AM ?
▲ statut : célibataire
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Gabriel& & Lacey - Boredom   Mar 27 Mai 2014 - 14:29



I'm bored but you're here.


Je crois que j’avais raison de m’inquiéter, je suis bien tombé sur une grosse chieuse ! Eh merde… Comme si j’avais besoin de ça moi ! Je prends le verre d’eau des mains du pauvre blessé et le pose sur la table de nuit à côté.

« Ne vous inquiétez pas, nous allons vous laisser vous reposer. »

Je m’approche de la jeune fille et pose une main sur une épaule, l’entraînant à ma suite.

« Viens, on va discuter ailleurs. »

Je lui fais un adorable sourire et salut mon patient de la main avant d’emmener l’indésirable dans une pièce à côté, fermant la porte derrière moi. Je crois bien avoir entendu des soupirs soulagés venant de mes collègues. Sympa les mecs, vous me laissez me débrouiller, c’est ça ? Bon… Je m’adosse au mur en lui désignant une chaise.

« Tu es l’élève de Fantine c’est ça ? Je pense que te dire qu’elle n’est pas là de suffira pas à te faire partir. »

Je la fixe laissant deux minutes mon sourire parfait de côté pour pouvoir l’observer tranquillement. C’est une effrontée celle-là, une fouteuse de merde de la pire espèce. Jolie et sûrement intrépide, le genre tout le temps dans la merde à cause de son caractère de chiotte. Je vois le personnage… Finalement ça pourrait être amusant.

« Pourtant on veut pas d’une gamine dans nos pattes donc je te prie de bien vouloir dégager si tu ne veux pas que je te mette dehors avec un coup de pied au cul.»

Le tout dit avec une voix totalement calme et une expression des plus angéliques. Je crois que plus j’ai l’air adorable et heureux et plus je suis en réalité en colère. En tout cas je ne la porte pas dans mon cœur cette petite conne donc je ne vais certainement pas me faire chier à être gentil avec elle. Elle a l’honneur de me voir tel que je le suis réellement, enfin de m’entendre parce que mon expression ne change pas. Bravo petite ! T’as gagné le gros lot ! Tu es venu pour faire chier le monde mais tu t’es attaquée à la mauvaise personne et ça va mal finir. Enfin t’es mignonne alors je vais faire un effort pour pas la défoncer.

« A part si tu acceptes d’aider bien gentiment sans faire trop de problèmes. Si tu veux faire du bruit c’est pas ici ok, y en a qui ont besoin de repos. Nous complique pas la vie s’il te plaît, elle l’est déjà assez c’est dernier temps tu ne trouves pas ? »

Bon on va voir ce que ça donne hein…


codage par Jyne sur apple-spring

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


❝We can be heroes!

BY TCHI ON APPEL SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

" CIVILIANS "
people of the crowd

avatar : Phoebe Tonkin
messages : 206
date d'inscription : 19/10/2013

points rp : 83
localisation : Cohorte
rôle/occupation : Emmerdeuse
humeur : F***


WHO I AM ?
▲ statut : célibataire
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Gabriel& & Lacey - Boredom   Mar 27 Mai 2014 - 21:03



I'm sweet as chili and chocolate


Monsieur le patient voyait ses désirs exaucés. A croire que se fouler la cheville donnait le droit à tous les privilèges. Lacey restait persuadée qu’il avait simulé. Vrai ou non le gentil docteur s’était lancé à la rescousse de son patient tel un héros de guerre. Ils avaient la main sur le cœur ces médecins improvisés. Toujours à donner gain de cause au plus blessé et à regarder les autres de haut parce qu’ils sauvaient des vies. S’ils avaient le titre de défenseurs de l’humanité pourquoi ne se débarrassaient-ils pas des envahisseurs ? Une question sans réponse. Miss Daisy avait été envoyée directement dans le bureau du proviseur. Une pièce froide et sans grand intérêt qui lui donnait l’impression de se retrouver dans une salle d’interrogatoire. Elle s’assit docilement sur la chaise comme une petite fille modèle et joignit ses mains sur ses genoux avec l’intention de paraître attentive. Elle buvait ses mots avec un sourire, s’amusant de cette situation comme de lui. Il avait l’allure d’un détective appuyé ainsi contre la paroi du mur. Peut-être que cette supériorité physique lui permettait de prendre confiance en lui. Malheureusement pour lui Lacey avait toujours été têtue. Têtue mais également insensible à toutes ces remarques. Toute son éducation s’était portée sur sa confiance en elle. Papa et maman lui avaient toujours renvoyée l’image qu’elle était la meilleure et que l’avis des autres ne comptait pas. Elle avait toujours accédé à ce qu’elle désirait et s’était accommodée à toutes ces remarques condescendantes qu’elle avait reçus. Elle ne s’était jamais remise en question, même après la disparition de ses parents. Leurs enseignements avaient portés leurs fruits. Elle en voulait néanmoins aux autres de ne pas voir en elle ce qu’elle pensait avoir. Elle se sentait entourée d’incapables épris de jalousie et destinés à vivre dans leur bulle de mensonges tout en s’imaginant qu’elle pouvait se passer d’eux.

Une fois qu’il eut terminé de lui faire la morale comme si elle avait douze ans Lacey se redressa et s’approcha de lui. Elle quitta alors ce sourire innocent et se montra d’un sérieux déstabilisant. « C’est marrant, quand je t’écoute ma présence ici t’empêche de faire ton boulot. Mais jusqu’à présent je ne t’ai jamais vu faire quelque chose qu’un membre de la cohorte ne pourrait pas faire. » Elle croisa les bras avant de continuer. « Je ne doute pas de tes talents Patrick Dempsey, mais je ne suis pas certaine que la terre va s’arrêter de tourner si c’est un jour ton cadavre qu’on enterre dans la forêt. » Elle cessa toute riposte agressive et s’assit sur la table improvisée en bureau qui se trouvait derrière elle. « Je cherche la même chose que toi : Passer le temps et être un minimum utile. » Après cette révélation presque attendrissante Lacey afficha à nouveau un grand sourire avant de continuer. « De toute façon les patients m’adorent donc tu n’as pas trop le choix. » Elle reprit l’équilibre sur ses deux jambes et s’approcha de lui pour déposer sa main sur son épaule comme il l’avait fait plus tôt. De la même manière elle l’incita à se décoller du mur pour mettre fin à cet interrogatoire. « Et puis il me faudra plus qu’un ''coup de pied au cul’’ et que quelques remontrances malvenues pour me faire partir. » A elle de le mettre en garde. Beaucoup s’étaient mordus les doigts d’avoir un jour agit à l’encontre de la volonté de cette reine de glace.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

" CIVILIANS "
people of the crowd

avatar : Joseph Gordon-Levitt
messages : 24
date d'inscription : 11/04/2014

points rp : 65
rôle/occupation : Médecin
humeur : Blasée


WHO I AM ?
▲ statut : célibataire
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Gabriel& & Lacey - Boredom   Jeu 29 Mai 2014 - 12:23



I'm bored but you're here.


Je sourie légèrement, mais pas le genre faux-cul comme d’habitude. Un sourire amusé. Elle est maligne la petite et en plus elle m’en envoie plein la gueule. Bien, bien… Moi qui me plaignais de m’ennuyer, je sens que je vais être plutôt bien occupé finalement.

« Ne me prends pas pour un de mes collègues prétentieux qui pense sauver le monde en bandant un bras cassé. Je sais que je ne vaux rien, que je sers pas à grand-chose mais tu sers pas vraiment non plus donc voilà. »

Je le pense vraiment. Puisqu’elle m’a dit un truc à peu près sincère je dois faire de même. Question de respect… Je pense qu’elle est le genre de gosse pourri gâté à qui on a dit depuis toute gamine qu’elle aurait le droit au tapis rouge toute sa vie. Moi aussi on m’a dit que j’étais supérieur aux autres mais que j’étais inférieur aux aînés de ma famille. Donc tu fermes ta gueule Gabriel et tu fais ce qu’on te dit. On dit que les vieux connaissent plus de trucs parce qu’ils ont vécu plus de choses mais certains sont tellement refermés sur eux même qu’ils n’ont pas dû apprendre grand-chose. Ils sont juste restés sur ce qu’ils pensaient vrai. Hein papa ! Je plains l’host qui a pris possession de ton cœur parce que t’as vraiment été un gros chieur toute ta vie…

« Oui, je n’ai pas le choix, ils t’adorent tellement qu’ils veulent te foutre dehors ! »

Je lui souris. Finalement je commence à l’apprécier un peu, au moins elle n’est pas en train de baver à mes pieds comme le reste des toutous que je côtoie.

« Oh oh ! Ca je m’en doute, t’as l’air d’être une petite chieuse bien collante. Il faudrait au moins si mettre à cinq pour te faire dégager et tu reviendrais à la charge en plus ! Allez, on y va ! »

Je parle à peu près sincèrement avec elle. J’ouvre la porte et l’invite à sortir, refermant derrière nous. J’entends le patient qui n’a pas vraiment l’air d’apprécier la jeune fille râler. Mais endors-toi gogole, t’es saoulant là !

« Bon montre-moi un peu ce que Fantine t’as appris mademoiselle … Mademoiselle comment au fait ? »

C’est vrai que connaître son prénom serait peut-être un peu utile…


codage par Jyne sur apple-spring

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


❝We can be heroes!

BY TCHI ON APPEL SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

" CIVILIANS "
people of the crowd

avatar : Phoebe Tonkin
messages : 206
date d'inscription : 19/10/2013

points rp : 83
localisation : Cohorte
rôle/occupation : Emmerdeuse
humeur : F***


WHO I AM ?
▲ statut : célibataire
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Re: Gabriel& & Lacey - Boredom   Jeu 29 Mai 2014 - 19:42



I'm sweet as chili and chocolate


Il n’avait pas été si difficile à convaincre au final. Lui qui aux premiers abords avait renvoyé l’image du parfait petit rabat-joie. Lacey n’était pas certaine de comprendre cette attitude changeante vis-à-vis d’elle. Ce dont elle était sure en revanche, c’est qu’elle venait d’écourter une discussion qu’elle était loin de vouloir continuer. Il n’était pas le premier à tenter de la dissuader de rester ou de lui faire entendre raison. Un bon nombre de personnes s’y étaient risqués avant lui sans résultat. Généralement ils finissaient par baisser les bras devant ce cas désespéré pour au final tolérer sa présence du mieux qu’ils le pouvaient. Docteur parfait s’était quant à lui rallier à sa cause et semblait beaucoup plus amical que précédemment. Bien entendu il avait encore toute la journée pour changer d’avis. Quoi qu’il en soit il s’avérait plus intéressant qu’il n’en avait l’air. Notamment parce qu’il encaissait ses réflexions avec plus de calme que beaucoup d’autres personnes. Un calme qui finirait par laisser place à l’orage sous peu contenu de leur tempérament commun à vouloir avoir le dernier mot. Ce qui n’empêchait pas Lacey de se féliciter intérieurement.

Une fois libérée de la salle d’interrogatoire princesse Daisy analysa rapidement la pièce et ses patients. Tout était resté inchangé depuis son arrivée. Aucune opération chirurgicale en urgence n’était à prévoir et un mutisme général plongeait la pièce dans le thème de l’ennui. Elle qui pensait pouvoir fuir cet ennui en venant jusqu’ici. La seule absence de Fantine lui avait annoncé la couleur. Quand elle était présente Lacey avait quelqu’un à qui parler et bénéficiait surtout d’un enseignement enrichissant. Au contraire lorsque celle-ci n’était pas là elle se retrouvait sans allié au cœur d’un rassemblement de râleurs. En parlant de râleurs il y avait ce type mal luné qui s’agitait sur son lit d’hôpital pour désapprouver sa présence. On se serait presque cru dans un sketch. Dommage que la pénurie constante de médicaments fasse qu’il ne puisse pas bénéficier d’un peu d’endorphine. Lacey se contenta de lui lancer un regard noir signifiant implicitement qu’elle allait finir par lui faire avaler son gobelet d’eau s’il ne s’arrêtait pas immédiatement. Heureusement avant qu’elle n’est entreprit cet acte criminel sa victime principale prit la parole. Elle répondit à sa question sans le regarder. « Lacey. » Elle avait décidé au fil du temps de se faire appeler par son deuxième prénom. Seuls ses parents et la petite communauté d’Edenton avaient continués à l’appeler Daisy. Sans doute qu’aujourd’hui plus aucune de ces personnes n’aurait l’occasion de l’appeler à nouveau comme ça. « Mais on peut mettre de côté le ‘‘mademoiselle’’. Je vais finir par croire que j’ai un octogénaire pervers à mes côtés. » Elle posa finalement ses yeux sur lui. « Et toi ? Je suppose que tu ne t’appelles pas Patrick Dempsey. » Le contraire se serait révélé assez ironique. Lacey s’avança dans la pièce pour continuer son analyse. « Fantine m’a montré des petits trucs de base pour le moment. Gestes de premier secours, soins de blessures superficielles, changement de pansements etcétéra. Elle m’a vite fait apprit à faire des points de suture aussi ! » Elle annonça cette dernière nouvelle avec enthousiasme en faisant volte-face sur elle-même pour croiser le regard de Gabriel. Pour le coup personne n’avait envie de tester son expérience de l’aiguille. Elle n’était pas réputé pour sa douceur avec les patients et un geste aussi anodin soit il se révélait être plus douloureux que jamais fait par elle. « Après donne-moi un truc à me faire faire je me débrouillerais. » Elle s’arrêta soudain et se tourna vers lui en fronçant les sourcils. « Attends… Tu comptes pas me fliquer toute la journée j’espère ? »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gabriel& & Lacey - Boredom   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gabriel& & Lacey - Boredom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.
» Gabriel Soap, [validée]
» Justin Gabriel Vs Ted DiBiase Jr
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Invaders :: Cohorte - Ghost Town : OrlaTexas - comté de Reeves :: Campement - Orla :: Infirmerie-
NAVIGATION
MÉTÉO
-9°C
FÉVRIER 2014
PUB
TOP