Black paradise || Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

" TRAVELLERS "
without any attachment

avatar : Emma Watson
messages : 20
date d'inscription : 15/02/2014

points rp : 25


WHO I AM ?
▲ statut : célibataire/en couple/marié(e)
▲ inventaire:
▲ relationships :

MessageSujet: Black paradise || Libre   Mer 26 Mar 2014 - 12:55



Thème

Blur, Girls and boys



---------------------------------------------


Whatever,
And whoever.
Les yeux au niveau du sol, Candice observait les fourmis qui bougeaient, grouillant en masse sur la terre humide de la rive. Tournant légèrement la tête, elle en vit une s’écraser, lentement, assurément, le poids de la miette qu’elle portait bien trop lourd pour son petit corps… La jeune fille pouvait bien la débarrasser de cette petite, toute petite miette, non ? Ce serait un acte de pur altruisme que de prendre ce petit bout de… Quelque chose. Et elle ne l’avalerait que pour ne pas la gâcher. Non, Candice ne songeait absolument pas à piquer les restes d’une fourmi… Pas. Du. Tout. Elle serra le poing, laissant la petite chose – qui, au final, portait très bien sa miette – filer au loin. Roulant sur le dos, la demoiselle se mit à regarder le ciel et les nuages paresseux qui avançaient lentement… Bon, c’était vraiment du foutage de gueule là. Un nuage en forme de paquet d’Oréos, et puis quoi encore… Oh, un poulet rôti lui passait sous le nez, suivit de prés par une pomme… Hum, le fait que Candice commençait à voir des fruits dans le ciel était un signe que le régime draconien que la situation présente lui imposait ne lui allait pas très bien… Les petites poignées d’amours qu’elle avait eu avait fondue depuis belle lurette. C’est la qu’elle vit passer un frigo – bon sang qu’il avait l’air vrai – et elle laissa son imagination voguer avec lui dans le ciel… Tiens, est-ce qu’une fourmi ça pourrait survivre dans un frigo ? Et combien de fourmis fallait-il pour remplir un frigo ?
Post-it mental : acheter un frigo quand tout sera finie et si tu n’es pas morte et voir combien tu mets de fourmis dedans.
Elle fit claquer sa langue sur son palais. Qu’est ce qu’elle avait soif. Et faim. En fait, surtout soif. Mais vraiment faim aussi… Elle se relevant en grognant légèrement et s’approcha du petit feu qu’elle avait fait. Il faisait jour et le feu ne faisait presque pas de fumée, elle s’était donc accordé ce petit risque d’être repérée. Elle était en culotte et en soutien-gorge, son énorme tee-shirt – déchiré bien sur – et son leggin noir – pas en meilleur état – en train de sécher à côté de la petite flamme. Candice l’observa un instant, puis détourna les yeux. Le feu l’angoissait, mais elle en avait besoin. Elle se mit à regarder la surface de l’eau qui miroitait tranquillement. Elle frissonna en repensant au plongeon qu’elle y avait fait. Elle avait eu si froid, si putain de froid… Mais l’odeur de ses vêtements, de sa peau, ce fumet de sueur, de saleté écœurant, avait poussé notre petite Candice à braver le risque de crever de pneumonie en sautant dans l’eau glaciale. La petite plaça sa main au niveau, inspira, et vit avec délice qu’il ne lui restait plus qu’une légère odeur musquée. S’emparant de son sac militaire qui la suivait partout, elle en sortit la couverture de survie dans laquelle elle s’enroula, tremblant. Ce qu’elle avait soif… Candice pouvait toujours boire l’eau de la rivière, mais un mauvais souvenir lui restait des rivières… Un de ses compagnons de voyages – en tant que traveller, elle avait voyagé avec plusieurs personnes – avait fini par mourir, intoxiqué par une eau non potable… Mais qu’est ce qu’elle avait soif… Et faim… Elle pourrait peut être faire cuire un hamster avec sa poêle… Mais qu’est ce qu’elle avait soif… Si seulement elle avait un moyen de pouvoir boire cette eau… Quelque chose titillait la mémoire de la petite. Un ancien souvenir… Une poêle, du feu, de l’eau… Puis, un grand sourire vint illuminer le visage de notre demoiselle. Quelle conne. S’emparant de la poêle, elle s’approcha de la rive. Là, elle laissa l’eau s’engouffrer dans l’objet. Revenant sur ses pas, prudente, elle posa la poêle sur le feu. Là, la chaleur rendrait cette eau peut être mortelle assurément potable. Au passage, elle palpa le tissu de ses habits. Sec. Les enfilant, elle prit ses docs – seule chose qui résistait particulièrement bien à ce chaos – et les remit à ses pieds.

Relevant la tête, Candice vit quelque chose dans l’herbe. S’en emparant, elle se rendit compte que c’était un livre. Elle était sous le choc de trouver un livre, ici, là, comme ça… Elle observa le titre.

Alice in wonderland…

Candice tourna la tête de droite à gauche, se demandant quel impudent avait ainsi laissé ce petit trésor. Le serrant contre elle, la jeune femme retourna auprès de son feu. Là, elle observa le livre pendant un petit bout de temps, avant de l’ouvrir, aussi doucement que si c’était une relique, et de se plonger dans les aventures de la petite Alice et du lapin blanc, qu’elle enviait quelque peu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Black paradise || Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Black paradise - Rowan
» Telle une ombre je te regarde avec mon sourire assassin ( Black Smile - Libre ) /Réservé/
» Back in black... (Libre)
» All is black [Libre]
» Black Tail - Etalon - Cheval de trait des Cow-Boys et père de Neo [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Invaders :: La région the no man's land :: State of Ohio :: Rivières-
NAVIGATION
MÉTÉO
-9°C
FÉVRIER 2014
PUB
TOP